Organisation au quotidien, mes indispensables !

Coucou, vous allez bien ? Aujourd’hui, cet article marque le début d’une nouvelle catégorie sur le blog. L’organisation, j’en parlais beaucoup sur mon premier blog. C’était l’un de mes sujets les plus lus et les plus demandés. J’ai donc décidé assez naturellement de reprendre ici. Surtout, que l’organisation et la famille vont souvent de paire. Aujourd’hui c’est de mon organisation au quotidien qu’il sera question.

Il y a encore deux ans en arrières voir moins, je n’étais pas spécialement très organisée, même pas du tout. Il m’arrivait de zapper des rendez-vous qui me revenait en tête qu’à la dernière minute. Le ménage, les courses, m’occuper des enfants, je n’avais pas vraiment de planning. Je faisais tout au jour le jour. Ma journée s’écrivait heures après heures, je ne savais jamais ce que je ferai ensuite. Et à la fin de la journée, j’étais épuisée et pourtant, j’avais l’impression de n’avoir rien fait. C’était frustrant et usant. C’est d’ailleurs une des raisons qui m’a plongé dans une dépression il y a deux ans.

Puis, un jour, j’ai décidé de me reprendre en main. Au début, j’ai voulu trop gérer et planifier les choses. j‘avais un carnet que je remplissais chaque jour avec les tâches à faire du lendemain. L’idée est bonne oui, mais je notais des horaires et je détaillais tous et en quantité astronoique. Chaque jour, je détaillais toutes les tâches ménagères à faire pièce par pièce. Et si ma liste n’était pas complètement cochée à la fin de la journée, je culpabilisais. Je ne me rendais même pas compte, que je voulais en faire trop chaque jour. Je lavais toute la maison du sol au plafond tous les jours sans exception. Nous sommes d’accord pour dire que même avec 4 enfants désinfecter la totalité des éléctros-ménagers et élément de cuisine tous les jours est relativement inutile. 

Il m’a fallu du temps pour trouver ce qui fonctionnait pour moi. Encore, aujourd’hui, j’améliore sans cesse mon organisation. Je planifie certaines choses, j’arrête d’en planifier d’autre. Au fur et à mesure, je trouve l’organisation qui me convient au quotidien.

Aujourd’hui, je vais donc vous parler de mes habitudes qui sont devenues indispensables pour moi. Certaines habitudes récentes, d’autres plus anciennes, etc.

La mise en place de routine:

Ce fut une des premières choses que j’ai mises en place, les routines. On en parle beaucoup pour les enfants, ça les aides à devenir autonome, ça les rassure, etc. Je vous en parlerai d’ailleurs dans un futur article prévu d’ici peu. Mais aujourd’hui, c’est de routines mise en place pour moi dont je vais vous parler.

La routine du soir chez moi est devenue indispensable. Je répète tous les jours constamment les mêmes gestes. Ça me permet de gagner du temps le lendemain matin. En fait, il s’agit simplement de ramasser ce qui traîne (jeux des enfants, chaussure mal rangées, etc.) au rez-de-chaussée, ce qui me permet de me lever le matin dans une maison rangée. Souvent, ça me prend très peu de temps, et c’est cruciale pour moi, afin d’être de bonne humeur le lendemain matin.

Ensuite, je prépare les tenues des enfants pour le lendemain, vêtements, chaussures, sous-vêtements, etc. Je prépare aussi les sacs d’école dans le couloir de l’entrée s’ils n’y ont pas été remis la veille.

Ensuite, c’est le moment de mettre en route, en différé ou non, suivant l’heure tous les électros qui doivent tourner. Machine à laver, lave-vaisselle et sèche-linge quand il y a besoin, ce qui permet qu’ils tournent en heure creuse. Ensuite, seulement, je vais me coucher.

Le lendemain, matin, je commence ma routine du matin. Je n’ai jamais rien programmé, c’est devenu une habitude et je me suis rendu compte que je faisais constamment les mêmes choses tous les matin par habitude. C’est ce qui est bien avec les routines, elles font vite parti de notre quotidien.

Je commence par préparer la table du petit-déjeuner des enfants, les tasses pour le cacao, les verres, le lait, le jus, le pain, la confiture, etc. Tout est prêt de façon à ce qu’au moment où je vais réveiller les enfants, juste après, ils puissent se servir le petit-déjeuner seul. Ce qui me permet de refaire leur lit et d’aérer les chambres le temps qu’ils déjeunent.

Ensuite, je les aide à s’habiller. Je les coiffe, etc. Puis une fois prête elles peuvent aller à la télévision, en attendant l’heure du bus. Ce qui me permet de débarrasser la table et de vider le lave-vaisselle qui a tourné la nuit.

Puis une fois qu’elles sont parti à l’école, j’attaque ma routine ménage. Pour le ménage, j’ai également des habitudes bien arrêtées. J’ai un planning que je connais maintenant par cœur et qui me permet d’être la plus organisée possible. Tous les jours, j’ai une routine quotidienne, puis j’ y inclus chaque jour des tâches hebdomadaires et une fois par semaine, j’y inclus une tâche mensuelle. Ce qui me permet à la fin que tout soit fait. Je vous prépare un article pour vous parler en détail de ce planning. Vous aurez également la possibilité d’imprimer et de créer le vôtre. C’est pour ça que je ne rentrerai pas plus dans les détails sur ce point.

L’organiseur familiale mémoniak.

Une de mes nouveautés de cette rentrée. Un achat que je ne regrette pas. Avec 4 enfants et la grossesse, j’ai souvent pas mal de rendez-vous chaque mois. Il me fallait donc un endroit pour noter tout ça, et avoir assez de place pour les jours où plusieurs rendez-vous s’enchaînent.

Je voulais également que toute la famille puisse y avoir accès. Car j’ai mon bullet journal dont je vais vous parler juste après. Mais son seul défaut est que je suis la seul à avoir accès à ce que je note à l’intérieur. Mon mari ne pense jamais à l’ouvrir pour regarder les rendez-vous prévu etc. Donc je dois être la seule tête pensante de toute la maison et rappeler à tous qu’il y a tel ou tel rendez-vous. Là au moins, j’ai pu accrocher l’organiseur dans le couloir où l’on passe tous. Donc il est assez simple pour mon mari comme pour moi de garder un œil sur le programme des jours à venir.

En plus, avec ces différents autocollants représentant les courses, le coiffeur, les activités des enfants, les rendez-vous, anniversaires, etc… Les enfants eux aussi peuvent comprendre dans les grandes lignes ce qui est prévu dans les jours à venir. Je le trouve vraiment très bien fait. À la fin, on retrouve des emplois du temps pour 4 enfants idéal pour les collégiens et lycéens, si vous voulez vous souvenir à quelle heure il commence tel jour, à quelle heure, il finit ce jour-là, etc. On y trouve aussi, un calendrier avec les fruits et légumes de saison, que je trouve très pratique. Un calendrier des vacances scolaires, etc.

Je vous laisse donc vous faire votre avis, sur cet organiseur avec quelques photos.

Mon bullet journal :

Vous en avez sûrement entendu parler, car le bullet journal ou bujo fait fureur depuis quelque temps. Il permet de s’organiser et est 100 % personnalisable. Pour ma part, c’est un gros coup de cœur, j’en avais déjà fait un l’année passée. Mais pour être honnête, il ne m’a pas servi longtemps, car je voyais tellement de beau bujo. Qui sont plus proche d’œuvre d’art que d’agenda, que je m’étais mise la pression pour rien. Étant déçus de ne pas faire aussi bien, j’avais pris la décision de l’arrêter. J’en ai ensuite trouvé un pré-rempli et pour le coût, je regrettais de ne pas pouvoir le personnaliser plus. Du coût, cette année, j’ai décidé d’en refaire un, mais sans pression, il n’est pas super beau, mais il remplie son job et est idéal pour gérer mon organisation au quotidien.

Dedans, on peut trouver, une partie agenda avec une vue annuel, une vue mensuel et une vue hebdomadaire. Certains utilisent aussi une vue quotidienne, personnellement, je n’en voyais pas l’intérêt et j’ai donc décidé de m’en passer. Je vais revenir en détail sur chaque partie dans un futur article qu sera dédié au bujo, car sinon cet article risque de devenir un peu trop indigeste. :)

Dans la partie agenda, j’y note aussi mes tâches à accomplir perso et pour le blog, mes objectifs persos et blog. J’ai aussi laissé de la place pour écrire les tops et les flops du mois afin de garder une trace de mes petits bonheurs et mes petits tracas mensuel. 🙂 

Mais le bujo ne me sert pas que d’agenda, il me sert aussi pour tenir mon budget. J’utilise aussi des trackers, très apprécié dans le monde du bujo. Ils me permettent de suivre des objectifs chaque mois. Pour être plus claire, je m’en sers pour noter à chaque fois que je sors une poubelle afin de pouvoir me rendre compte si de mois en mois nos quantités de déchet diminue. Notre objectif étant d’arriver a être le plus près possible du zéro déchet Je m’en sers également pour noter quand je publie sur Facebook ou sur Instagram afin de voir si j’arrive à tenir mes objectifs et à être pus régulière. J’en ai même pour mon ménage, ou pour savoir quand j’arrive à faire une nuit de 8h. Et autant dire que ce dernier est assez rare en ce moment. 🙂

J’ai aussi des listes et des collections. Par exemple, j’y note mes futures idées d’articles, mes futures envies lectures. Mais aussi la wish-list pour les travaux à faire dans la maison. Les idées de cadeaux pour noël ou les anniversaires. Bref, j’y note absolument tout ce qui me passe par la tête. Ça me permet de ne plus avoir à penser à tout, tout le temps. Je me vide plus facilement la tête et je me sent beaucoup mieux, une fois toutes mes idées et envies retranscris dans mon bullet.

Je vous montre quelques photos, sans trop rentrer dans le détail, car sinon vous n’aurez plus de surprise pour le prochain article.

Pour le blog:

Je ne peux pas vous parler de mon organisation au quotidien sans vous parler du blog. Car il fait parti de mon quotidien, et il a aussi fallu que je trouve le temps d’écrire, de travailler le design, etc. Bref, être blogueuse demande aussi à être organisé. ET contrairement à ce que l’on peut croire. Non bloguer ne s’arrête pas à écrire un article en une heure et à le publier. Il y a énormément de travail sur chaque article et sur le blog en général. 

Pour une partie des choses, comme les idées de futurs articles, et les tâches sur lesquels je veux travailler au courant du mois, ça se passe dans mon bujo. Mais j’ai aussi un classeur qui est un de mes outils indispensables depuis que j’ai repris le blog en main.

À l’intérieur de ce classeur, on y trouve mon calendrier éditorial, un outil indispensable pour savoir quand je dois publier quel article. Aujourd’hui, je l’ai déjà rempli jusque mi-décembre. Bien évidemment, c’est rempli au crayon de papier au cas où j’ai envie de changer quelques choses. Je publie chaque mercredi, quand tout va bien, mais j’ai aussi prévu de publier certains samedis pour des sujets plus ponctuels. Au moins je sais toujours ce que je dois faire pour les futurs articles. Pour mon ancien blog, j’avais une version numérique du calendrier éditorial, mais je suis en faite plus à l’aise avec la version papier. 

Ensuite, pour chaque article, toujours dans ce même classeur, j’ai une fiche pratique sur laquelle figure, le titre de l’article, les mots clés qui vont me servir pour l’écriture, et les idées principales que je souhaite voir se dégager de l’article en question.

Ensuite, j’y prépare un plan de l’article avec une intro, une conclusion et des titres intermédiaires que j’essaye dans la plupart des cas, de réfléchir au maximum pour le référencement. 

Pour finir, j’utilise une check-list avec tout ce que je dois faire pour chaque article. Les recherches, la mise en place des mots clés, la préparation du plan de l’article, l’écriture du brouillon, la correction, la mise en pages, etc. Depuis peu, j’inscris cette check-list dans mon bujo pour plusieurs articles sur une double page et ça marche bien, ça me permet de m’y retrouver. Le gros plus de cette méthode, c’est que si je me lance dans la rédaction de plusieurs brouillons, je sais toujours où j’en suis pour chaque article. Ce qui me permet de commencer des articles plus important me demandant plus de travail de recherche en parallèle d’article moins compliqué à écrire. :)

En résumé.

Petit récap pour mon organisation au quotidien, j’utilise des routines. J’en ai 3 principalement, une pour le matin, une pour le ménage et une pour le soir. Celle dont je ne peux me passer, c’est celle du soir, elle me permet de me coucher l’esprit tranquille et plus sereine.

J’utilise aussi l’organisateur familiale mémoniak et mon bullet journal pour tout ce qui est planification de rendez-vous. Mon bujo me sert également pour noter les petites choses du quotidien que je ne veux pas oublier.

Pour le blog, je jongle entre mon classeur et mon bujo. Évidemment, je ne dis pas que ma méthode d’organisation est idéale. En tout cas, elle me correspond bien. Chaque personne aura sa propre manière de s’organiser qui lui correspondra, il faut souvent tester plusieurs techniques afin de trouver ce qui nous correspond. J’aime tenter de nouvelles choses régulièrement et mes choix n’ont certainement pas fini d’évoluer.

Dans un futur article, je vous parlerai des petites astuces organisation que j’utilise dans la maison afin de gagner du temps au quotidien. Si vous avez des questions sur l’organisation, n’hésitez pas à me les poser en commentaire ou via l’onglet contact. Je vous répondrai soit en privé soit à travers un article.

 

Et vous, quel est votre indispensable pour l’organisation au quotidien ? 

 

Cet article vous a plu, épinglez-le sur Pinterest 🙂

Gérer mon organisation au quotidien, mes indispensables.

 

 

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En cochant cette case, j’accepte la politique de confidentialité de ce site.