Le zéro déchet est il compatible avec une famille nombreuse ?

Coucou, aujourd’hui je vous retrouve pour parler d’un sujet auquel je pense depuis plusieurs mois déjà. Mais pour lequel je me posais aussi énormément de question. La première vous la trouverait dans le titre « est-ce que le zéro déchet est compatible avec une famille nombreuse ?« .


Et il y a peu, j’ai découvert un blog qui a subitement répondu à cette question pour moi. Le blog « Ma famille nombreuse au naturel », et autant vous dire que je suis tout de suite tombé sous le charme. Je m’y retrouvais totalement ça m’a permis de me rendre compte que oui, on pouvait très bien conjuguer les deux. Je vous invite à y faire un tour si vous voulez en savoir plus. 🙂

Le zéro déchet commence par une prise de conscience !

Pour ma part cette prise de conscience à débuter il y a déjà plusieurs mois, en visitant de nombreux blogs. Je me suis rendu compte que j’utilisais souvent des produits où la liste d’ingrédients faisait clairement flipper. Quand on ne comprend pas ce que ça signifie et qu’on a l’impression de lire du chinois ça fait déjà peur. Mais quand on fait des recherches, on a l’impression d’être au milieu d’un film bien glauque où nous sommes de beaux pigeons. 😉

J’ai donc commencer par faire attention aux produits pour le corps et au maquillage que j’utilisais. Au départ, je partais sur du bio voir du vegan pour certains produits, mais pas encore dans une démarche zéro déchet.

Mais il y a peu, j’ai pris une sacrée claque. On a oublié de sortir les poubelles une semaine. La semaine qui a suivi il nous a donc fallut sortir les ordures accumulées en deux semaines et il y avait vraiment pas mal d’ordures. Ce n’étais pas non plus une dizaine de sacs empilés, mais quand même à nous 6, j’ai trouvé que c’était déjà beaucoup et je me suis dit qu’il était temps de faire quelques choses.

J’en ai donc parler à chéri en pensant qu’il ne me suivrait pas ou que je devrai débattre pendant quelques temps pour qu’il comprenne que je ressentais vraiment le besoin d’agir. Car oui, tout seul, on ne changerait pas le monde, mais si chacun s’y met un petit peu à force ça peut faire beaucoup.

Mais à ma grande surprise, chéri m’a tout de suite suivi et a semblé s’intéressait assez au sujet pour que je le bassine avec ça à chaque nouvel article lu. 😁.

zéro déchet

Comment va-t-on procéder ?

Tout n’est pas réglé au détail près, mais une chose est sûre on va y aller à notre rythme et sans pression. Le but étant que cette démarche dure dans le temps et je me connais si je me mets trop de pression et si je met trop de pression aux enfants ça ira au début et on finira tout par en avoir ras le bol. Et dans ce cas, on dit rebonjour les mauvaises habitudes. Pour éviter ça, on va procéder par étapes.

Je vais commencer avec mes produits ménagers, car j’en ai utilisé une quantité assez affolante. Donc on va changer tout ça, pour des recettes fait maison nettement plus écologique.

J’utilise déjà casi que des microfibres et le sopalin et déjà sortit de mes habitudes depuis pas mal de temps, donc sur ça pas de soucis. Mais je vais me tourner vers des ustensiles de ménage plus ZD comme la brosse pour la vaisselle à tête interchangeable.

On va aussi rapidement passer aux shampoings, dentifrice, déodorant solide. Brosse à dents en bambou, etc.. Je vais essayer de faire une partie de mes cosmétiques maisons également.

Niveau alimentaire, un vaste sujet.

Sur ce point, par contre nous allons y aller plus doucement. Pour la viande ça ne posera pas trop de soucis je vais en boucherie uniquement donc il me suffira seulement d’acheter des contenants appropriés pour remplacer mes sacs de congélation.

Fruits et légumes, c’est pareille, je fais beaucoup maison donc je vais me tourner vers des petits producteurs locaux, habitant à la campagne ça devrai être assez facile également. Puis nous allons cultiver quelques bricoles nous-même et l’année prochaines nous referons un potager, j’avoue que cette année avec la grossesse je l’ai mis de côté et on a rien prévu pour celui-ci.

Par contre pour tout ce qui est yaourt, il va falloir que j’investisse dans une yaourtière pour les faire maison et autant dire qu’avec 40 yaourts/ semaine en période scolaire et 56 yaourts/semaine en période de vacances, ça va me prendre un petit peu de temps.

Pour ce qui est des pâtes par exemple, j’envisagerai par la suite de les faire maison, mais ça ne va pas être ma priorité.

Je vais également faire le pain maison, ça va, j’en fais déjà souvent, mais aussi les goûters, les petits-déjeuners, etc… Tout ça, va aussi me demander du temps. Il me faudra donc trouver une organisation pour jongler entre tout ça en plus des tâches que je fais déjà, mais bon ça va le faire puis chéri sera là pour me seconder les week-ends.
Pour le rest, comme le riz, le blé etc… on avisera au fur et à mesure, car malheureusement, le magasin où je peux trouver de l’alimentation en vrac le plus proche de chez moi se trouve tout de même à 89 km. Alors est ce que l’on fera une expédition jusque-là une fois dans le mois, mais ce qui veut dire aussi une consommation accrue en gasoil, etc. Donc il va nous falloir y réfléchir sur le long terme.

Et pour babychou, va-t-on passer au ZD ou presque ?

Là, par contre on se pose pas mal de question. Il y a déjà des choses sur lesquelles on est sûre et d’autre où on hésite encore.

Pour commencer, je pense qu’il n’y aura pas d’allaitement, même si je suis consciente que ça serai ZD au maximum. Mais il y a des sujets sur lesquels je ne transigerai pas. J’ai eu une très mauvaise expérience avec ma première et je ne souhaite donc pas renouveler cette expérience. On utilisera donc des biberons en verre, et on recyclera les boites de lait et avec 5 enfants, on sera toujours leur trouver une utilité.

Pour les couches, nous sommes en pleine réflexion, car je me laisserais bien tenté par des couches lavables, mais j’ai besoin de me renseigner encore sur ce sujet afin d’être au point et d’être sûre de moi. Puis la grosse interrogation est-ce que je peux imposer mon choix aux personnes qui serait susceptible de le garder (mamies, marraines, tatas, etc.). Donc si vous avez des conseils, si vous avez lu des articles sur ce sujet, je suis preneuse. On a de toutes façons encore quelques mois pour y réfléchir.

Il faut aussi que je trouve par quoi remplacer le coton que j’utilisais pour les autres au moment de la toilette, etc. Puis des produits comme la crème pour le change, le lait hydratant, etc. Dans des contenants pouvant être recyclés à 100 %, voire fait maison. Mais là, je veux prendre le temps, car je n’utiliserai pas n’importe quoi pour baby.

En ce qui concerne la garde-robe nous allons essayer de nous tourner au maximum vers les marques étiques et made in France. Si vous avez des tuyaux, je suis preneuse.

Pour le reste, nous aviserons au fur et à mesure, car j’oublie certainement des points importants où je me dirai as zut et pour remplacer ça, on fait quoi ? C’est normal en même temps.

 

Que va-t-on mettre en place rapidement ?

Ce mois-ci, nous allons, comme je vous les dis plus haut changer tout les produits ménagers et commençait a acheter du ZD pour la salle de bain, quand nous aurons terminé nos produits entamés actuels.

Puis je vais commander dans les mois à venir, une cup menstruelle pour après l’accouchement. J’ai d’ailleurs déjà choisi la marque donc il n’y a plus qu’à.

Nous allons aussi petit à petit investir dans des accessoires ZD pour la vie quotidienne, afin de remplacer le papier d’alu, les sacs congélations, les éponges qui s’usent très vites, etc…

Bref, on va y aller à notre rythme, on espère que dans un an nous aurons déjà réussis à bien réduire les déchets que l’on produit.

En résumé :

 Notre but n’est pas de devenir une famille à 100 % zéro déchet, ni d’en faire la propagande. Nous voulons juste trouver notre manière de consommer qui nous permettent de se sentir bien et d’avoir l’impression d’avoir été utile. Et bien sûr le plus important pour nous et de transmettre certaines valeurs à nos enfants. Qu’ils puissent tirer de tout ça, de bonnes conclusions.

Nous partagerons avec plaisir avec vous, nos avancées, nos découvertes, nos coups de gueule, nos galères, car c’est sûre qu’il y en aura. Mais nous partagerons surtout nos victoires et notre bonne humeur.

Forcément, quand on parle zéro déchet, on parle souvent minimalisme, vie plus slow, etc. Nous allons voir avec le temps comment tout ça va évoluer. Même si, nous savons déjà qu’il y aura forcement un changement assez radicale de notre mode de vie et de consommation.

Et vous, le zéro déchet sa vous parle ou pas du tout ?? 


Cet article vous a plus ? Épingle-moi sur Pinterest !! 
 

Le zéro déchet est il possible pour les familles nombreuses ? Aujourd'hui je ne me pose plus la question.




 

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

18 réponses à Le zéro déchet est il compatible avec une famille nombreuse ?

  1. ici on ne l'est pas encore totalement mais en bonne voie
    après pour l'allaitement tu ne l'envisages pas avec un bon accompagnement ? je peux te demander ce qui s'est mal passé ?

    • laurence55 dit :

      Coucou, j'y ai longuement réfléchis et j'ai même été déçu de ne pas avoir le courage de recommencer mais en faite quand ma première est née, j'avais alors 16 ans j'ai voulu l'allaiter et elle ne savait pas prendre donc j'avais des crevasse énorme au point de ne plus savoir m'habiller, elle perdait du poids vitesse grand V et malheureusement certaines personnes du corps médical de la maternité ne m'ont pas prise au sérieux, ont mis sa sur mon jeune âge en me demandant d’insister sans me proposer de tirer mon lait ce qui nous aurait permis de voir assez vite que je produisais enfaîte que très peu de lait. Donc une fois que je suis rentrée à la maison je l'ai directement passé au biberon et elle a très vite repris du poids sans problème

  2. Bravo pour la démarche. Merci pour l'article. On a qu'à s'y mettre

  3. C'est un bon exemple pour nos enfants en tous les cas. Bravo !

    • laurence55 dit :

      merci beaucoup, a notre petite echelle on essaye de faire en sorte que les enfants comprennent l'importance de prendre soin de la planète pour leur propre futur

  4. Sabrata dit :

    Je m'abonne à ton blog pour suivre ta progression sur le 0 déchets qui est un sujet qui m’intéresse. J'ai 5 enfants et en lisant ton article je me suis rendu compte que le faisait déjà notamment en ce qui concerne les produits ménagers.
    Très bel initiative ! ��

    • laurence55 dit :

      Merci beaucoup, c'est génial de faire tes produits toi même car rien que sa c'est déjà beaucoup de produits pas top top en moins dans ton quotidien 🙂

  5. audrey dit :

    Je ne pense pas que ce soit possible de passer au total zéro déchet. Mais en tout cas c'est génial de se lancer dans l'expérience en famille et de montrer que c'est possible ! félicitations

    • laurence55 dit :

      Merci . Je t'avoue que je ne pense pas qu'on arrivera au zéro déchet complet surtout à 7 mais si on arrive à déjà réduire pas mal sa serai déjà beaucoup pour nous 🙂

  6. Kori'n M dit :

    Que de bonnes initiatives ! C'est carrément une révolution dans la vie de famille. Peux être prévoir un plan B au cas où ça devient dur… Pour ce qui me concerne je ne suis pas prête par contre j'essaie de tenir sur un bilan individuel carbone qui s'équilibre. Je compense entre les opérations qui respectent l'environnement et celles qui ne le font pas parce que souvent je ne peux pas. Bonne continuation

    • laurence55 dit :

      Merci oui pour nous c'est de grand changement qui vont surtout chambouler les enfants et mon organisation personnelle c'est pour ça que nous avons décidé d'y aller progressivement et pas à pas, à notre rythme et à celui des enfants. Je trouve que c'est chouette que chacun fasse les chose comme il le sente le fait d'avoir conscience qu'il faut faire certaines chose est déjà un grand pas. Et le temps que ta manière de fonctionner te convient et n'est pas une contrainte pour toi c'est le principal 🙂

  7. Le zéro déchet exige effectivement de mettre en place une nouvelle organisation et de nouvelles habitudes, surtout quand on est famille nombreuse. Pour ma part, j’ai commencé à faire des efforts en ce sens il y a plusieurs années mais je sais qu’il y a des choses qui ne passeront pas avec moi, notamment tout ce qui concerne les « lavables » : mouchoirs, cotons démaquillants, serviettes hygiéniques, etc… Je vois comme une régression. Pareil pour les couches lavables, je ne veux pas d’enfants mais si j’en avais voulu, jamais de la vie je n’aurais utilisé de couches lavables, là encore, pour moi c’est une régression de la condition de la femme/mère (de plus, il faut savoir que les couches lavables ne sont pas acceptées en collectivité). Il existe des couches jetables bio et sans cochonneries dans leur composition qui sont très bien.

    Je te linke néanmoins un article de ma cousine dans lequel elle parle de son expérience avec les couches lavables : http://alouestriendenouveau.fr/post/168680090726/avant-principes-maintenant-enfants

    • laurence55 dit :

      Coucou merci beaucoup pour ton avis, je comprend ton point de vue j'avoue avoir été un peu dans ce genre de pensée au départ mais aujourd'hui avec l'invention de la machine à laver je ne pense pas que sa soit vraiment une régression. Après heureusement on est toutes libre de son opinion. De plus ne travaillant pas il n'ira donc pas en collectivité ce qui est clairement un atout dans ma nouvelle démarche. Merci pour l'article j'ai hâte de le lire.

  8. Kori'n M dit :

    Bravo pour toutes ces initiatives et cette détermination. Prévois peut être un plan B pour les jours ou ce sera difficile… Pour ce qui me concerne j'essaie d'avoir un bilan carbone à zéro en compensant et en alternant. Je sais que je peux tenir comme ça. Bon courage

  9. NADDA'S dit :

    Cet article est génial, je trouve ça super que tu veuilles être zéro déchet avec ton bébé, et le fait que tu penses aux autres qui pourraient le garder etc enfin bref j'aime beaucoup ta mentalité 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En cochant cette case, j’accepte la politique de confidentialité de ce site.